comment-replacer_mauvaise-habitude-consulter_tt-temps-telephone

Les 5 étapes indispensables pour venir à bout d’une mauvaise habitude

1. La difficulté de se débarrasser d’une mauvaise habitude

Comme vous en avez sûrement déjà fait l’expérience à plusieurs reprises, il est extrêmement difficile de se débarrasser d’une mauvaise habitude.

Si vous avez la volonté de venir à bout de cette mauvaise habitude, c’est le plus important. Mais ce n’est pas toujours suffisant et rien ne sert à vous accabler ou de penser que c’est uniquement la faute d’un manque de volonté.

E si vous n’étiez pas aussi responsable que vous le pensiez dans cet échec. Une habitude de longue date n’est pas le genre de chose que l’on balaye facilement d’un revers de la main, et ce, même avec beaucoup de volonté.

Cet article va vous aider à y réussir tout en vous faisant économiser beaucoup de temps, d’énergie et de volonté, simplement en utilisant une méthode efficace et éprouvée pour le faire.

2. Trompez son cerveau, mais pas soi-même

Comme dans de nombreux domaines, la méthode qu’on utilise est primordiale. Plutôt que de se casser les dents bêtement sur une habitude dure comme un bloc de granite mieux vaut changer d’outil.

Concernant le fait de se débarrasser de mauvaises habitudes, une méthode rudement efficace consiste à tromper son cerveau, mais pas soi-même. Je m’explique :

La boucle d’une habitude (signal – routine – récompense) est profondément ancrée dans notre cerveau (ganglions de base), et avec le temps et les répétitions, l’habitude est devenue tellement rapide et facile à exécuter pour notre cerveau que vouloir l’attaquer de front avec sa volonté pour seule arme est une méthode qui a peu de chances de réussir.

Envieriez-vous une troupe de 100 soldats, attaquer de front une forteresse aux immenses remparts, bardés de chevaliers rompus à la guerre ? Bien sûr que non ! Il va falloir être un peu plus rusé que cela. Il faut trouver une ruse ; une ruse un peu comme celle du Cheval de Troie.

Plutôt que de vouloir briser des remparts solides comme le roc (tels sont les liens entre le signal, la routine et la récompense), on va en quelque sorte tromper son cerveau en substituant consciemment la mauvaise routine par une routine qui nous soit plus bénéfique tout en conservant le même signal et la même récompense.

La clé de cette méthode est de venir substituer un seul des 3 paramètres de la boucle de l’habitude (en l’occurrence ici, la routine) pour transformer une mauvaise habitude en bonne habitude.

Il s’agit d’une méthode très efficace, que nous dévoile Charles Duhigg dans son livre The power of habits, livre excellent, que je vous recommande par ailleurs.

Cette méthode est efficace, car elle est avant tout basée sur comment notre cerveau se comporte par rapport à nos habitudes.

3. 5 étapes indispensables pour en finir avec une mauvaise habitude

Voici les 3 étapes à suivre mentionnées par Charles Duhigg pour transformer une mauvaise habitude en bonne habitude

Étape 1 : Identifier le signal qui déclenche votre mauvaise habitude

Il va falloir découvrir ce qui déclenche notre mauvaise habitude. Or, la grande majorité du temps, nous n’avons pas conscience de ce signal, alors comment le découvrir ?

Mauvaise-habitude-signal_declencheur

Lorsque l’envie se fait sentir de recourir à sa mauvaise habitude, il faut se poser les questions suivantes :

  • Quelle heure ou quel moment de la journée sommes-nous ?
  • Dans quel endroit je me situe ?
  • Avec qui je suis ?
  • Quelle est l’action que je viens juste de réaliser ?
  • Quelle est l’émotion que je ressens ?

Dans la réponse à une de ses questions, réside le signal déclencheur de notre mauvaise habitude. Il vous faut identifier le facteur qui revient systématiquement avant la réalisation de celle-ci, car c’est lui le signal.

Étape 2 : Identifier la récompense qui motive cette mauvaise habitude

Posez-vous la question suivante :

Quelle est la récompense qui motive le fait que vous réalisez votre mauvaise habitude ?

Prenons un exemple, si vous buvez beaucoup de café pendant vos heures de travail passées au bureau, quelle peut en être la motivation ? Peut-être recherchez-vous un moment de pause ou un instant d’échange avec vos collègues ou le fait de se sentir plus en forme ou la simple odeur du café, ou son gout ou une autre récompense. C’est à vous qu’il appartient de deviner ce qui motive votre envie.

Un_cadeau_pour_soi_bien_merite

Comme le signal, la récompense nous ait souvent difficile d’accès car inconsciente.

Pour vous aider à débusquer la récompense, imaginer une autre récompense et voyez si votre envie est toujours présente. Par exemple au lieu de penser à aller prendre un café avec vos collègues, penser que vous allez prendre un café devant votre ordinateur tout en continuant à travailler. Si votre envie de prendre un café disparait, c’est que vous avez mis le doigt sur la récompense sous-jacente de votre habitude de prendre un café au bureau.

Dans ce cas, comment savoir si c’est le fait de faire une pause ou d’échanger avec vos collègues qui motive le plus votre habitude. Faites simplement le test. Pensez que vous allez prendre votre café cette fois devant votre ordinateur, mais que vous vous arrêterez de travailler pendant quelques minutes le temps de le boire. Si votre envie est toujours présente, c’est peut être que c’était plus le fait d’échanger avec vos collègues qui constitue la récompense de votre habitude de boire des cafés.

Renouvelez quelques fois l’expérience pour vérifier votre hypothèse, si cela se confirme, c’est que vous avez découvert la récompense de votre mauvaise habitude. Ne renoncez pas avant d’avoir fait plusieurs tentatives.

Ne nous voilons pas la face, l’étape qui consiste à trouver la récompense d’une mauvaise habitude peut-être bien plus difficile que d’en identifier son signal, mais c’est là que réside aussi en partie la clé de la réussite.

Étape 3 : Remplacer la routine pour transformer votre habitude

Une fois le signal et la récompense identifiés, vous avez fait un immense pas dans la compréhension du mécanisme de votre mauvaise habitude. Ces 2 premières étapes sont fondamentales pour réussir à la transformer en bonne habitude.

En effet, vous aurez fait le plus dur ce qui représente quand même la moitié du chemin à parcourir pour transformer votre mauvaise habitude en bonne habitude.

Il vous reste désormais à trouver une habitude plus bénéfique dont la fréquence et les contraintes de mise en pratique sont compatibles avec la mauvaise habitude que vous voulez remplacer.

Comment-remplacer-mauvaise-habitude-Charles_Duhigg

Étape 4 : Mettre par écrit votre habitude revisitée

Une fois les étapes 1 à 3 effectuées, mettez par écrit votre habitude transformée pour en prendre pleinement conscience et ne pas l’oublier.

Lorsque …………………………………. (signal), je pars …………………………………. (routine) afin ensuite, de ………………………………….. (récompense).

Ce qui donne par exemple :

Lorsque j’ai envie de grignoter (signal), je pars me servir un verre d’eau que je bois en plusieurs fois (routine) afin ensuite, de m’étirer et manger un fruit (récompense).

Nouvelle_habitude_mettre_par_ecrit

Étape 5 : Aider la greffe à prendre

Pour cela suivez les conseils n°1, 2, 4, 5, 8 et 9 de l’article suivant :

9 moyens efficaces pour réussir la mise en place d’une nouvelle habitude de vie

Sources photos: Pixabay & The Power of Habit: Why We Do What We do in Life and Business par Charles Duhigg

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments

  • Amélie

    Pas facile de mettre à mal une mauvaise habitude et de la remplacer par une bonne pour nous! Cela demande effort, persévérance et mental. Il s’agit d’un entrainement qui sera de plus en plus facile lorsqu’on habitue notre cerveau et notre corps à sortir de sa zone de confort!

    Belle journée à toi 🙂

    • Johann

      Coucou Amélie, oui en effet, il est déjà pas facile de détecter le signal et encore moins la récompense. Il est préférable également de commencer avec une mauvaise habitude pas trop difficile à combattre. Merci et bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut vulputate, Aliquam id fringilla leo leo. massa mi,