comment-tenir-ses-resolutions_possible

Comment tenir ses résolutions ? Adoptez cette super astuce

Prendre des bonnes résolutions est quelque chose d’aussi enthousiasmant que frustrant.

La première période où l’on définit de nouvelles résolutions est super enthousiasmante. On est à l’écoute de nos envies, ce qui nous permet d’ouvrir le champ des possibles vers une meilleure vie, plus en adéquation avec nos aspirations.

Au début on est tout feu et après c’est là que cela devient frustrant, voir terriblement frustrant. En effet, la grande majorité de nos bonnes résolutions s’étiolent rapidement avec le temps les reléguant ainsi au passé ou au 1er janvier de l’année prochaine.

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog, dont un article préféré est celui-ci.

L’objectif de cet article est de vous partager une astuce, je dirai même plus, une super recette qui va vous permettre de multiplier par 10 vos chances de tenir vos prochaines résolutions

Étape 1 : Trouver le bon dosage, N’ayez pas la main trop lourde sur le beurre et la crème

Dans la vie, comme dans la pâtisserie, tout est avant tout une question de dosage. Prenez un bon moelleux au chocolat, avec le bon dosage, il deviendra excellent, et avec un mauvais dosage, il deviendra simplement écœurant.

OK, je ne suis pas à Top chef, alors revenons à ce qui nous intéresse, à savoir comment tenir ses résolutions.

Le bon dosage, c’est avant tout éviter le risque de surdosage. Par cela, j’entends le fait de définir une résolution qui soit minimale permettant ainsi d’éviter tout risque de surdose.

Ok mais se lancer dans une mini résolution ce n’est très exaltant en soi, cela ne motive pas beaucoup !

Effectivement cela peut sembler contre-intuitif à prime abord, mais pour autant cela ne l’est pas tant que ça. En effet, la stratégie que je vais vous partager, consiste justement à ne plus miser uniquement sur sa motivation, qu’elle soit interne ou externe. Je vous en dirai plus à l’étape 3.

Pour autant, je ne vous dit pas de ne pas être un minimum ambitieux dans votre résolution, je suggère simplement de ne pas faire de grandes enjambées ou grands sauts car c’est là qu’on perd l’équilibre, mais de les remplacer par plein de tout petits pas.

Plutôt que de vous fixer comme nouvelle résolution de faire 2 fois 1 heure de sport par semaine vous pouvez vous fixer la résolution minimale de faire au moins 55 heures de sport par an en faisant 10min de sport par jour 330 jours sur 365 jours (ce qui laisse la possibilité de manquer jusqu’à 3 séances par mois). 10 min devient alors votre minimal, bien sûr, la plupart du temps vous ferez plus. Également, c’est sans compter les séances additionnelles plus longues que vous aurez l’occasion de faire dans l’année, ce qui vous amènera sans problème au-delà de 100 heures par an, soit de manière lissée sur l’année 2 heures par semaine. Pour vous donner un exemple, mon minimal de sport est à 5 min par jour.   

Plutôt que de viser de grosses quantités, réalisées de manière irrégulière, mieux vaut accumuler de petites quantités plus régulièrement ainsi vous miserez sur l’effet cumulé (aussi appeler effet boule de neige).

En résumé, soyez réaliste, voir pessimiste, dans la quantité minimale à réaliser et soyez ambitieux (mais réaliste) dans la fréquence de réalisation. Ce qui revient à faire l’inverse de ce que l’on fait souvent lorsqu’on se fixe de bonnes résolutions.

Étape 2 : Les 2 ingrédients à incorporer à vos résolutions pour qu’elles pétillent

faire-petiller-ses-resolutions

Il y a 2 ingrédients importants à ne pas sous-estimer pour appliquer ses bonnes résolutions sur la distance, les voici.

Ingrédient n°1 : Le sens

Vous pouvez choisir comme bonnes résolutions de faire des choses qui vous procurent du plaisir mais qui au final sont peu alignées sur vos valeurs et objectifs et donc qui ont peu de sens pour vous.

Donnez du sens à vos résolutions vous permettra de viser plus loin. A ce titre, il est primordial de bien définir votre pourquoi (vous pouvez utiliser la méthode des 5 Pourquoi) et de mettre au clair le lien entre vos bonnes résolutions et vos valeurs.

 Ingrédient n°2 : Le plaisir

En l’absence de plaisir ou avec un plaisir trop faible, même les actions les plus alignées sur vos valeurs et objectifs vous sembleront de plus en plus difficiles à tenir. Le plaisir est un puissant moteur.

« Le plaisir vous nourrit le long du chemin quand le sens, tel une étoile, vous guide vers votre point d’arrivée »

Pour Tel Ben Shahar, professeur à Harvard et auteur du livre L’apprentissage du bonheur, le bonheur se définit comme le fait de conjuguer plaisir (bénéfice immédiat) et sens (bénéfice futur).

Ne pas oublier de mettre ces 2 ingrédients dans ses bonnes résolutions, c’est incorporer des petits éclats de bonheur.

resolutions-joie-bonheur

Étape 3 : Enfourner le tout dans le bon moule – mais qu’est-ce qu’un bon moule ?  

Lorsqu’en pâtisserie, vous devez réaliser de nombreuses pièces identiques, mieux vaut utiliser des moules afin de grandement vous simplifier la tâche.

Lorsqu’on doit répéter une action de nombreuses fois, mieux vaut avoir une séquence clairement établie.

S’il est difficile de tenir sur la durée nos bonnes résolutions, c’est souvent lié au fait que celles-ci ne sont pas assez clairement définies ou que nous n’employons pas la bonne méthode. J’en parle plus en détail dans mon article Pourquoi nos bonnes résolutions sont-elles vouées à l’échec ?, n’hésitez pas y jeter un coup d’œil si vous voulez en savoir plus.

Il s’agit pour vos résolutions de les inscrire dans un moule spécifique qu’on appelle Habitude.

De manière simplifiée, on peut représenter une habitude sous la forme d’une boucle définie par la succession  Signal – Routine – Récompense.

La routine est ici votre résolution (voir étape 1, minimale de préférence) que vous souhaitez réaliser de manière répétée. La réalisation de celle-ci est déclenchée par un signal et la réalisation de la routine débouche systématiquement sur une même récompense.

Boucle_habitudes_Pepsodent

Source: The Power of Habit: Why We Do What We do in Life and Business par Charles Duhigg

Pour apprendre comment créer efficacement de bonnes habitudes ou routines ? vous trouverez la réponse dans l’article suivant.

Étape 4 : Laisser le temps faire les choses

Le temps et le nombre de répétitions de votre résolution (à transformer en mini-habitude) sont 2 paramètres très importants qui créent un sentier, puis chemin, puis une route neuronale.

Selon le type d’habitude que vous mettez en place  et la fréquence à laquelle vous l’effectuez, il faut entre 21 à 90 jours pour en faire une réelle habitude.

Comment savoir quand une habitude est ancrée ?

Tout simplement par le fait qu’il vous devient plus facile de la faire que de ne pas la faire, c’est pour dire la puissance des habitudes.

Comment cette super astuce va vous aider à tenir vos résolutions ?

En suivant les 4 étapes ci-dessus, vous vous assurez de :

  • Réduire les barrières à l’entrée (notamment motivationnelle et psychologique) en adoptant une résolution minimale,
  • Faciliter la réalisation de votre résolution, car en définissant celle-ci comme un minimal que vous êtes capable d’atteindre, même les jours de grosse fatigue ou de baisse de motivation vous serez plus à même de garder le rythme,
  • Connaître votre pourquoi, en lui donnant du sens, ce qui va jouer sur votre motivation interne,
  • Prendre du plaisir dans la réalisation et la tenue de votre résolution,
  • Minimiser la motivation et volonté requise pour tenir vos bonnes résolutions en faisant de celle-ci une habitude.
comment-tenir-ses-resolutions_possible

Rappel de la super astuce pour tenir ses résolutions

  1. Adopter une résolution minimale de telle sorte à pouvoir la tenir 95% du temps même en cas de baisse de forme ou de motivation,
  2. Créer un rituel par rapport à votre résolution minimale qui vous procure à la fois sens et plaisir,
  3. Transformer celle-ci en mini-habitude,
  4. En introduisant qu’une seule nouvelle habitude à la fois et en attendant que l’habitude soit ancrée avant d’en introduire une nouvelle (attendre au minimum entre 30 et 45 jours).

Si je devais résumer cela sous la forme d’une règle :

Pas plus d’une nouvelle résolution par mois, à transformer sous forme de mini-habitude qui vous procure à la fois Sens et Plaisir.  

A vous de jouer !

C’est cette technique que j’ai utilisée pour mettre en place mes 5 rituels bien être du soir.

Et vous quelle bonne résolution souhaiteriez-vous mettre en place ? Quelles autres méthodes que votre motivation, volonté ou autodiscipline utilisez-vous pour tenir vos habitudes, n’hésitez pas à le partager ci-dessous dans les commentaires.

@ très vite

Johann

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

8 Comments

  • Amélie de Conseils Productivité

    Salut Johann,

    J’adore lire tous les articles sur les résolutions du début d’année! C’est une de mes périodes préférées! Pour ma part, j’ai réalisé mon bilan de l’année 2019 et me suis fixée de nouveaux objectifs pour 2020. J’avoue ne pas trop aimé le terme “résolution”, je ne l’utilise d’ailleurs pas quand je parle de mes objectifs. Je transforme la résolution en objectif en la quantifiant et en la décomposant pour que cette résolution lointaine devienne atteignable 🙂

    En tout cas super article comme d’habitude!

    • Johann

      Salut Amélie,

      Merci beaucoup pour ton retour

      Moi aussi j’aime beaucoup cette période : )

      Yes tout à fait d’accord, il est très important de découper ses objectifs annuels en sous objectifs trimestriels ou mensuels afin de les retranscrire dans nos actions hebdomadaires ou quotidiennes.

      Pour le terme “résolution”, je comprends. En fait, je l’utilisais ici plus pour évoquer le fait d’adopter de nouvelles habitudes qui nous soient bénéfiques.
      Encore merci pour ton partage
      @ très vite
      Johann

  • Valentine

    Absolument d’accord avec toi sur l’importance de ritualiser et donc d’intégrer au quotidien une nouvelle habitude, tout en lui donnant du sens. Sans cela, le soufflé retombe ! (pour poursuivre les métaphores culinaires !)

    • Thierry

      Hello Johann,

      D’excellentes habitudes à installer, c’est certain. Lorsque cela devient automatique, ce n’est même plus un effort et les bénéfices sont évidents.
      Le mot routine a tendance à faire peur, c’est clair. Il faut cependant le prendre sous son meilleur sens.
      Nous insistons également sur les “bonnes routines”. Elles n’ont rien d’une corvée !

      • Johann

        Bonjour Thierry,

        Tu fais bien de le souligner, il est vrai que le mot “routine” revêt parfois plus une connotation négative, mais là comme tu dis il s’agit de bonnes routines à condition de choisir en fonction de ses besoins et préférences (le sens et le plaisir, 2 aspects importants à prendre en compte).

        Merci pour ton commentaire
        Johann

  • Barbara

    Super cet article qui tombe à pique. Je vais mettre en place cette technique du minimum à mettre en place pour piuvoir le faire même les jours où c’est difficile ! Merci ! Ce qui m’aide également à tenir une bonne résolution est de l’écrire et de la décomposer en plus petits buts.

    • Johann

      Coucou Barbara,

      Merci beaucoup pour ton retour et j’espère très sincèrement que cela va t’aider, hésite pas à me faire un retour au besoin. Pour t’aider dans la mise en pratique, je te recommande de télécharger le guide pratique via le formulaire qui est situé en bas de cet article. Tu pourras aussi y créer entre autre ton poster d’habitude et tu trouveras d’autres conseils pour t’aider dans la tenue de celles-ci.

      Cette technique du minimum est une approche plus minimaliste des habitudes classiques (celles de Charles Duhigg). C’est aussi connu le concept de “tiny habits”. Le concept est exposé plus en détail dans le livre de BJ Fogg.

      @ bientôt
      Johann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis, tempus fringilla justo dolor Nullam vulputate, ut risus